Welwitschia, la plante prodige?

Fun fact de la semaine - par Amélie Papillon

0
510

Welwitschia mirabilis est la seule espèce de son genre et fait partie de l’embranchement des Gnétophytes (Gymnospermes). Elle n’est présente que dans des régions spécifiques du désert du Namib en Namibie, en Afrique australe. Ce sont des milieux particulièrement arides en fonction desquels elle s’est spécialisée en évoluant. Elle possède aujourd’hui une excellente résistance aux conditions extrêmes, ce qui lui permet, pour certains spécimens, de survivre jusqu’à 2000 ans!

Seules deux larges feuilles sont produites par le méristème apical et grandissent continuellement durant la vie de l’organisme à partir de leur base. Leur extrémité est souvent abimée par l’environnement, mais les deux feuilles peuvent tout de même atteindre une longueur de 4 mètres. Leur forme recourbée particulière permet de mener le peu d’eau récolté par le brouillard fréquent dans son environnement vers la tige ligneuse à la base de la plante. Outre cette source, la plante peut absorber de 10 à 100 mm d’eau obtenus par la pluie selon les conditions météorologiques de chaque année, sans oublier les réserves d’eau souterraines qu’elle peut atteindre grâce à sa longue racine. D’ailleurs, cette résistance donne lieu à des individus de Welwitschia mirabilis plus larges dans le sud, où les précipitations sont minimes, que dans le nord, où la pluie est abondante! Cela est également dû au fait que la compétition avec d’autres végétaux est plus importante dans la partie nord de sa zone de répartition.

Welwitschia mirabilis dans le désert du Namib

Sources:

  1. http://pza.sanbi.org/welwitschia-mirabilis
  2. https://questionableevolution.com/2012/09/26/the-plant-that-time-forgot-welwitschia-mirabilis/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.