Rafflesia arnoldii, la plus grande fleur du monde

Fun Fact de la semaine - par Charles Jarry

0
116
Rafflesia arnoldii. © Copyright 2017 World Checklist of Selected Plant Families

Rafflesia arnoldii est une espèce d’angiospermes présente sur les îles de Sumatra et Bornéo en Asie du Sud-est. Elle a la caractéristique particulière de produire d’énormes fleurs de couleur brun-rouge, parsemées de taches blanches. Son diamètre pouvant aller jusqu’à 1 mètre et son poids pouvant atteindre 10 kg en font l’espèce de plante produisant les plus grandes fleurs au monde.

Un autre fait intéressant : la seule partie visible de cette plante est sa fleur. En effet, elle ne possède ni racines, ni tige, ni feuilles. Au lieu de faire de la photosynthèse, elle parasite plutôt une autre plante, ce qui lui permet de tirer l’énergie, l’eau et les nutriments nécessaires à son développement. Les plantes pouvant lui servir d’hôte incluent les membres du genre Tetrastigma, qui appartiennent à la même famille que les raisins.

Lorsqu’une graine de Rafflesia arnoldii rencontre les racines ou la tige d’un nouvel hôte, elle amorce son développement à l’intérieur de ce dernier. Pour la majeure partie de sa vie, elle passe inaperçue, cachée à l’intérieur d’une autre plante. C’est seulement un an plus tard, qu’un bourgeon dodu émerge pour faire place à une fleur en forme de tasse, possédant cinq pétales. Au milieu se trouve un trou où l’on peut observer des pics pointant vers le haut qui correspondent aux organes sexuels de la fleur. 

Les organes reproducteurs de Rafflesia arnoldii. ©Troy Davis (SumatraFlora)

Bien qu’impressionnante, sa floraison est éphémère puisqu’elle ne dure que de 3 à 5 jours. Durant cette période, elle émet une odeur nauséabonde qui ressemble à de la chair en décomposition. Cette odeur lui a valu le surnom de “fleur cadavre”. Pas tout à fait la plante idéale pour mettre dans votre salon ! Toutefois, cette caractéristique lui permet d’attirer des mouches charognardes responsables de sa pollinisation. Les fruits qu’elle produira par la suite seront dispersés dans la forêt par de petits animaux ou insectes.

Sources:

  1. https://www.britannica.com/plant/Rafflesiaceae#ref1277882
  2. https://blogs.unimelb.edu.au/sciencecommunication/2016/10/09/the-corpse-flower-the-largest-flower-in-the-world/
  3. http://powo.science.kew.org/taxon/urn:lsid:ipni.org:names:316069-1#image-gallery
  4. http://www.parasiticplants.siu.edu/Rafflesiaceae/Raff.arn.page.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.